LE MOT DU PROVISEUR

Madeleine MEYER

Depuis quelques années, un nouveau dynamisme colore le lycée des Métiers Charles POINTET de Thann. Les travaux de rénovation engendrés par le Contrat de Performance énergétique entre Cofely et la région Alsace ont créé aussi, indépendamment de l’intérêt énergétique, une nouvelle image qui s’accorde aux tonalités des montagnes environnantes.Plus majestueux et fier de sa nouvelle élégance, le lycée poursuit sa politique attractive qui ne se révèle pas seulement dans la réalisation de ses nouveaux espaces verts et dans sa volonté de marquer dès la grille franchie, le souci de s’inscrire dans l’axe éducatif du développement durable.Le lycée Charles POINTET, récemment conforté dans sa labellisation de Lycée des Métiers, a en effet à coeur de répondre non seulement aux besoins économiques du bassin d’emploi mais aussi à la nécessaire exigence de mobilité et d’adaptabilité que l’on exige de futurs professionnels.C’est pourquoi, un partenariat pédagogique fort avec les Berufliche Schulen de KEHL, permet à nos élèves d’effectuer des périodes de formation en entreprises en Allemagne –atout non négligeable sur le marché de l’emploi ensuite.
Les représentants du monde professionnel, la Région Alsace, les instances de l’Education Nationale nous soutiennent dans le développement de nos différents pôles dont la diversité constitue la richesse de l’établissement.
Ainsi, le secteur Maintenance des équipements industriels a été rénové l’an passé et il offre à présent un espace pédagogique réactualisé et attrayant pour une formation aux débouchés indiscutables.
De même, les espaces réservés aux Systèmes électroniques numériques, réorganisés et cités comme modèle académique.
Le secteur tertiaire s’ouvre largement aux acteurs locaux (associations des commerçants, maison de retraite, centre socio- culturel, chambre des métiers, etc…) pour s’appuyer sur des actions pédagogiques innovantes pour les élèves mais aussi porteuses de sens et de progrès pour les partenaires.
Une dimension artistique nouvelle anime l’établissement : expositions d’artistes locaux dans les restaurants pédagogiques, interventions d’artistes et co-animations avec le professeur d’art appliqués ou d’autres disciplines pour créer avec les élèves des supports artistiques et pédagogiques ; les lycéens s’approprient ainsi les lieux et participent à l’embellissement cette fois-ci interne de l’établissement.
Les axes du projet d’établissement et de notre contrat d’objectifs se concrétisent alors : des leviers qui donnent du sens aux apprentissages aident nos élèves à se connaître, à se construire, en étant acteur de leur formation et en favorisant, soutenus par leurs enseignants une culture d’établissement et un climat propices aux études.
Le tram-train, qui s’arrête quasiment aux portes du lycée permet d’étendre notre secteur de recrutement et se révèle un atout supplémentaire. Il favorise également la mobilité de nos jeunes dans la conduite des périodes de formation en entreprises, dont le suivi et l’évaluation effectuée de concert avec les professionnels fait partie intégrante du cursus choisi.
L’énergie et la conviction de nos enseignants, tant au lycée qu’au CFA, l’évolution constante de nos installations, la volonté clairement affichée d’ouvrir l’établissement vers l’extérieur, autant de facteurs qui ne tendent que vers un seul but : celui de former le professionnel et le citoyen de demain.